Comment j’ai gagné la Green Card à la loterie !

Cette histoire a été contée bien trop de fois.. mais en cette période de résultats de la loterie et comme je continue de recevoir des questions sur le sujet, voici le récit – je l’espère complet – sur la loterie pour la carte verte américaine (ou Green Card) et comment j’ai gagné ce précieux petit sésame qui nous a permis de poser bagages à New York en août 2017!

 



Mais c’est quoi la loterie pour la carte verte?!

La « DV lottery » ou « diversity immigrant visa program » est une loterie annuelle qui offre à 55000 chanceux de part le monde, un visa permettant de devenir résident aux États-Unis et donc de s’y installer et travailler sans sponsor.

 

Les conditions d’éligibilité à la DV lottery:

– Etre né dans un des pays éligible. La liste évolue d’année en année et est disponible sur le site de la loterie.

– Posséder un diplôme d’études secondaires (niveau baccalauréat ou équivalent) ou avoir au moins 2 ans d’expérience professionnelle au cours des 5 années précédent l’inscription à la loterie.

ET C’EST TOUT !

 

Ce que la carte verte ne vous offre pas:

– la nationalité américaine. Vous pouvez cependant postuler après plus de 5 ans de résidence sur le territoire.

– le droit de vote aux Etats-Unis.

– le droit de gagner à la loterie.. la vraie avec de l’argent à la clef est réservée aux Américains.

 

Il faut noter que le processus d’obtention de la carte verte via la loterie est LONG, très long,  puisqu’il dure deux ans en tout et pour tout! Oui vous avez bien lu!

J’ai postulé à la DV lottery 2017 en novembre 2015 et j’ai eu le visa en mars 2017!

 

Comment postuler ?

  1. La loterie est ouverte tous les ans entre Octobre et Novembre.

    Attention, une seule participation par personne par an est autorisée.

    L’inscription est GRATUITE et ce fait via ce site uniquement: https://dvlottery.state.gov/

    Tous les autres sites que vous pouvez trouver seront en général payant et sont donc:

    • soit des arnaques
    • soit des sites proposant de postuler à votre place si vous maitrisez mal l’anglais par exemple.
  2. Vérifier si vous êtes sélectionné en Mai de l’année suivante.
    Attention car aucun e-mail n’est envoyé. Il faut donc se connecter au site et entrer ses identifiants afin de vérifier le statut de votre dossier.

A savoir:

Plus de 9 millions d’individus à travers le monde tentent leur chance chaque année.

En revanche, seulement 120 à 160,000 personnes (les chiffres sont à la baisse tous les ans et surtout depuis que Trump est président) sont sélectionnées.

La sélection se fait a priori par un ordinateur de façon totalement aléatoire. Il y a cependant des quotas par pays de naissance (disponible sur le site de la loterie).

Chaque personne sélectionnée reçoit un « case number » qui lui est attribué par le système. Les derniers chiffres de cette référence permet de connaître son classement/rang.

Il vous faut ensuite remplir un dossier (désormais en ligne) bien plus conséquent que lors de votre inscription. On vous demande de plus amples informations sur vous bien sûr mais aussi sur votre famille ainsi que des documents et pièces justificatives. Soyez honnêtes et surtout prenez le temps de bien vérifier vos réponses aux questions.

 

L’importance du classement et des quotas:

55,000 visas seront attribués au total et cela inclut les dépendants (conjoints, enfants, parents parfois) et ils sont donc délivrés dans l’ordre de traitement des différents dossiers.

Si bien que sur les 128,000 personnes sélectionnées en Mai 2016, une grande partie n’est pas repartie avec son visa! 

Il y a un second élément à prendre en compte, les quotas par pays de naissance !
Pour la DV lottery 2017 à laquelle j’ai participé, il y a eu 327 visas pour la France. De mémoire il n’y en avait que 8 pour la Suisse par exemple. 

C’est la que le rang du « case number » à son importance. Plus votre rang est bas, plus vous allez être appelé tôt pour votre rendez-vous à l’ambassade pour votre entretien et ainsi obtenir la validation de votre dossier.

Il y a de nombreux sites/forums qui compilent les données de chaque DV et proposent des statistiques.

Mon « rang » était -18170, ce qui était plutôt une bonne nouvelle d’après les stats.

Une fois votre dossier rempli, il faut de nouveau s’armer de patience et surtout ne pas trop y penser.

source

En effet, il va se passer de nombreux mois avant que les premiers rdvs à l’ambassade ne commencent en fin d’année (Octobre/Novembre il me semble) et les participants dont les dossiers sont validés ne sont contactés que 3 mois avant.

Il faut également savoir que pendant le traitement des dossiers, les agents de l’administration qui gèrent la DV lottery peuvent peuvent être amenés à:

– vous demander des documents ou informations supplémentaires, ce qui repoussera donc l’analyse de votre dossier et l’éventuel rdv à l’ambassade

– disqualifier votre dossier si les informations fournies ne sont pas conforme à celles entrées lors de l’inscription ou si vous ne respecter les conditions d’éligibilité.

 

Si tout se passe bien, vous recevez un e-mail vous informant que votre dossier en ligne a été mis à jour et vous découvrirez que votre demande de carte verte est approuvée et aurez une date de rdv pour l’ambassade américaine la plus proche de votre domicile.

J’ai reçu le fameux e-mail le vendredi 20 janvier 2017 pendant ma pause dej…

Il s’était donc écoulé 8 mois depuis la sélection… entre temps j’avais quitté Paris, emménagé a Bordeaux (et rejoins mon amoureux) et un peu oublié cette histoire de carte verte.
Cet e-mail et la réponse ont vraiment bouleversé nos plans.

Je m’apprêtais à passer le concours de Professeur des Écoles, Pierre quant à lui avait déjà négocié sa rupture conventionnelle afin de lancer son propre cabinet d’études.

Après 24 heures de discussion avec Pierre, alors que nous étions au restaurant avec nos amis, nous avons décidé de sauter le pas, de se marier et donc de partir aux États-Unis.
#ACTIONREACTION

 

Notre rendez-vous à l’ambassade était prévu pour le 8 mars 2017. Il nous restait donc un  peu plus d’un mois pour :

  1. Nous marier,
  2. Modifier mon dossier (car je m’étais inscrite en tant que célibataire),
  3. Préparer tous les documents nécessaires (acte de naissance, de mariage, carnet de famille, extrait de casier judiciaire, originaux de diplômes et contrats de travail etc.)
  4. Refaire mon passeport qui expirait bientôt (il faut que la date d’expiration de votre passeport soit supérieur à 6 mois au moment ou vous irez activer votre green card) ,
  5. Nous faire vacciner et passer la visite médicale.

Branle-bas de combat!

On n’a prévenu notre famille et nos amis dans la foulée! Pas de faire part papier, pour nous c’était donc un pdf envoyé sur Whatsapp!


Mon histoire avec la Green card commence donc en novembre 2015.

A cette époque, je vis à Boston dans le Massachusetts et suis en VIE au sein de Sanofi Genzyme depuis 16 mois. Mon contrat prend fin dans moins de 60 jours ce qui signifie donc un retour forcé en France en Janvier 2016 au plus tard.

Nous sommes le 3 novembre, il est 11h45, je sors de réunion et une alarme retentit sur mon téléphone avec le message suivant « deadline Green card ».

Il me reste donc exactement 15 minutes pour faire ma demande sur le site institutionnel car la deadline est à midi!

J’avais eu la présence d’esprit de préparer tous les documents nécessaires dont la photo d’identité au format spécifique (merci Photoshop) et tout était dispo sur ma Dropbox.

Quelques clics (et informations personnelles) plus tard, ma demande est bien enregistrée et c’est parti pour l’attente… car l’attente est longue!
Les résultats ne tomberont que le 3 Mai 2016.

Il faut savoir que plus de 9 millions de personnes à travers le monde postulent chaque année à la loterie pour obtenir la carte verte. Impossible donc de se connecter sur le site le fameux 3 mai dans la journée.

Nous étions pas mal dans ma bande de potes de Boston à avoir postulé cette année là.
Les messages « alors cette Green card?! » sur WhatsApp allaient donc bon train dans la journée.

J’avais rendez-vous pour dîner près du canal st Martin ce jour là (coucou Antoine et Pripri si vous passez par la). J’ai donc un peu laissé cette histoire de carte verte de côté pendant quelques heures.

En rentrant chez moi peu avant une heure du matin, voilà qu’un de mes anciens colocataires (coucou Hubert) me pose la question de la Green card. J’essaie donc de me connecter au site de nouveau et cette fois ça fonctionne.

Je rentre mes identifiants et là j’ai vraiment du mal à en croire mes yeux:

Je relis le message à l’écran plusieurs dizaines de fois.. Encore un état de choc, je commence à diffuser l’information aux copains (Coucou les Romains) qui sont encore débout de l’autre côté de l’Atlantique. Hubert m’appel choqué par la nouvelle.

J’ai vraiment du mal à y croire et je suis tellement excitée que je n’arrive pas à quitter mon ordi pour aller me coucher.

Je décide donc de remplir mon dossier dans la foulée et me couche à 5h du matin…


Retour vers le futur en 2017.

Etape 1: Le mariage

Notre rdv a l’ambassade était prévu pour le 8 Mars. Il nous fallait donc trouver un créneau pour nous marier avant ça.

En effet, nous avons contacte l’ambassade pour connaitre les options qui nous permettraient de partir ensemble en même temps aux US et on nous a rapidement fait comprendre que le mariage était l’unique possibilité. 

Je file donc a la mairie de Bordeaux afin de voir s’il était possible de se marier dans le court délai imparti (et hors saison) et ils n’ont pu nous proposer que deux créneaux dont un en semaine qui nous arrangeait pas vraiment.

Résultat des courses: J-40 avant le mariage qui aura donc lieu le Samedi 4 Mars soit 4 jours avant le rdv a l’ambassade: ON EST LARGE!

17103558_10154708917163445_601553729263172163_n


Seconde étape: La visite médicale

Avant de se rendre a l’ambassade pour l’entretien, il faut également passer une visite médicale complète et se faire vacciner.
Rdv pris le 7 mars (la veille de notre entretien a l’ambassade donc): ON EST LARGE !

La visite inclue des tests ordinaires (taille, poids, vue, audition), des tests sanguins, des radios de poumons et doit être faite (évidemment) par un médecin affilie a l’ambassade des Etats-Unis. Le tout pour la coquette somme de 300 euros par personne.

Les résultats de la visite et des différentes analyses/radios ne vous sont pas communiqués et sont mis sous enveloppe scellée que vous devrez remettre intact au douanier lors de l’activation de la green card (votre première venue aux Etats-Unis avec le visa).

Si postuler à la carte verte est gratuit, attendez vous tout de même à avoir quelques frais pendant le processus d’obtention du visa: frais de visa, frais de dossiers, visite médicale, et tout un tas d’autres frais dont on n’a pas forcement compris l’utilité. Il me semble que l’ensemble des frais s’élevaient à $3000 pour nous deux.


Troisième étape: le rdv à l’ambassade

Si de prime abord, l’entretien à l’ambassade en fait trembler plus d’un, il s’agit vraiment d’une formalité administrative (et un peu financière). Il faut se présenter avec son dossier et tous les originaux demandes, l’enveloppe de la visite médicale, les justificatifs de paiements des différents frais de dossiers/visas, son passeport évidemment, une enveloppe pré timbrée etc.

L’officier qui nous a reçu a parcouru mes documents uniquement car je suis la détentrice de la carte verte (la vie de Pierre ne l’intéressait pas le moins du monde) et nous a pose 2/3 questions du type « Comment ça va? » et « Ou comptez-vous vous installez aux Etats-Unis? ». Pas de questions pièges ou autre.
Nous qui pensions que la date du mariage serait peut être un problème, il a simplement souri en lisant la date à haute voix.

Apres avoir feuilleté le dossier, il nous annonce que notre dossier était valide et que nous recevrons notre Passeport avec notre visa provisoire d’ici 15 jours. 

En tout et pour tout, l’entretien a dure moins de 20 minutes. Nous étions presque déçus que ce soit si rapide mais très heureux que tout se passe aussi bien et facilement.

Pour fêter notre résidence américaine, on est parti manger un bon gros burger chez Paris-NewYork ! 

burger

Quatrième étape: l’activation de la carte verte

Il est important de savoir que la visite médicale n’est valable que 6 mois.
Il vous faut donc entrer une première fois sur le territoire américain pour « activer » le visa de la carte verte dans les 6 mois après la visite médicale.
Au delà, vous devrez repasser la visite !

Nous avons donc pris des billets pour New York une dizaine de jours mi-juin histoire de faire découvrir la ville à Pierre qui n’y avait encore jamais mis les pieds mais aussi pour se lancer dans la recherche d’un emploi et faire la demande de notre numéro de sécurité social.

new-york-city

On ne savait pas trop à quoi s’attendre en arrivant a JFK. On se demandait si on allait devoir passer un nouvel entretien et s’il y avait un personnel particulier pour les personnes qui entraient sur le territoire pour activer leur green card. On a eu tout faux !

Tout s’est fait en quelques minutes… par l’agent de douane qui vérifie les passeport a l’entrée sur le territoire.
Rien de spécial donc à part un chaleureux accueil et un « Welcome, you are now American Permanent Residents » avant de nous laisser filer récupérer notre tonne de bagages !

Cinquième étape: la réception de la carte verte

Je ne l’ai pas mentionné précédemment mais vous ne repartirez pas de l’ambassade avec votre carte verte.
Votre passeport vous sera renvoyé avec un visa provisoire d’un an collé à l’intérieur dans l’attente de la réception de votre carte.

La carte verte est délivrée par une administration spécifique et livrée aux Etats-Unis uniquement. Il vous faut donc fournir dans votre dossier une adresse aux US (amis, famille, collègues?).

Il nous a fallu attendre 3 mois avant de la recevoir (et les délais varient).

Un conseil, lors de votre rdv à l’ambassade assurez vous bien que vos noms et prénoms soient correctement orthographies par l’agent (de même pour le choix des noms de famille).
Si vous découvrez une erreur après réception, vous avez 90 jours pour le signaler et demander une nouvelle carte gratuitement. Passez ce délai, vous devrez payer.
Il faut également savoir que toute correction prend énormément de temps (un an dans mon cas). Vous devrez retourner faire une photo et des empruntes dans un centre agréé (le mien se trouvait au fin fond de Brooklyn proche de Coney Island).


Pour finir, la carte verte est délivrée avec une durée de validité de 10 ans et elle renouvelable à vie si vous résidez sur le territoire américain plus de 6 mois par an.


Si vous avez d’éventuelles questions, n’hésitez pas à me les poser !

++

Imane

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s