Le Nicaragua #2: à la découverte de Leon !

N’ayant que 10 jours sur place et compte tenu des conseils glanés auprès d’amis et sur les différents blogs et sites sur le Nicaragua, nous avons pris le parti de ne pas visiter la capitale. Arrivant de nuit à l’aéroport de Managua, nous avons directement pris un shuttle (que nous avions réservé au préalable) pour notre première destination à deux heures de route de là.

Un chauffeur (même deux puisqu’une mauvaise manipulation sur un site nous aurait fait en réserver un second par erreur) nous attendait donc à la sortie de l’aéroport pour nous déposer à notre auberge « Lazy Bones » située en plein coeur de Léon.

Léon est connue :

  • Pour ses maisons et églises coloniales colorées. Après Granada, c’est la ville Nicaraguayenne avec l’architecture coloniale la plus espagnole. Avec ses 15 églises, c’est la ville qui a le plus grand nombre d’églises par habitant que n’importe quel autre endroit au Nicaragua.

    IMG_E3899
    Iglesia de la Recoleccion – Leon
  • Son street-art. De nombreux murs de la ville sont recouverts de graffiti relatant l’histoire de la révolution, ses héros et ses icônes.
  • Les nombreux volcans a proximité (plus de 7) dont le Momotombo, Telica & Cerro Negro.
  • Les smoothies ! Il y a beaucoup de bar à smoothies dans la ville. Ne vous en privez pas, ils sont vraiment délicieux.

Pendant nos trois jours à Léon nous avons donc:

  • Randonné jusqu’au sommet du Volcan Telica* afin d’y admirer le coucher de soleil sur le pacifique. Nous n’avons clairement pas été déçu du voyage !

    Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Fait du sandboarding sur le volcan Cerro Negro*. Après une ascension d’une bonne heure, on enfile combinaison, lunettes de protection et foulard avant de prendre place sur des planches faites maison pour dévaler le volcan! Expérience vraiment géniale !!!

    Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Visité la ville coloniale. Nous nous sommes reposé sur l’itinéraire conseillé par le Lonely planet qui nous a fait passer par les principaux centre d’intérêts de la ville: le théâtre, les cathédrales et églises, les marchés en plein air, l’ancienne gare de la ville. Nous nous sommes rendus à plusieurs reprises sur la fameuse place centrale de la ville « Parque Central de Léon » où se trouvaient de nombreuses crèches de Noël ainsi que des stands proposant des chapeaux, chips de bananes plantains, fruits mais surtout une panoplie de jouets en bois ou plastiques made in China. Nous n’avons, en revanche, pas eu le temps de monter observer le panorama sur la ville depuis le toit de la cathédrale de la Asuncion ($1).

    Ce diaporama nécessite JavaScript.

Collage sans titre
Concours de crèches sur le parvis de la cathédrale Asuncion.

*Pour les deux sorties volcans, nous sommes passé par la Non-profit Quetzaltrekers Léon. Ils proposent de nombreuses autres activités sur les divers volcans de la région dont des treks de plusieurs jours. Les bénéfices sont reversés à des projets d’éducation en local. Les étrangers sont des volontaires, seuls les locaux sont payés. Les guides sont très bien formés et la nourriture, l’eau filtrée et un t-shirt font parti du prix. Comptez $30/personne pour le volcano boarding ; $40/personne pour la sunset hike du volcan Telica).
La boutique de Quetzaltrekers se trouve également à 5min à pied de l’auberge Lazy Bones. 


Fun fact:

A Léon, une alarme de l’armée sonne tous les jours à 7 heures du matin puis une seconde à midi. Si aujourd’hui la sirène du matin signale le début de l’école primaire et la sirène de midi signale l’heure du déjeuner, ces sirènes datent de l’époque où Léon était la principale plaque tournante de la production de coton au Nicaragua. L’alarme matinale signalait le début de la journée de travail et celle de midi la sieste.


Nos bonnes adresses:

  • Imabite Restaurant: une cantine (Comedor) très sympa et vraiment pas chère proposant un large choix de plats locaux à déguster. Nous avons un peu gouté à tout et n’avons pas été déçu. IMG_E3722
  • El Desayunazo: référencé dans tous les guides, ils proposent de bons petits déjeuner Nicaraguayen.
  • El Carnivoro: steakhouse où nous avons diné le soir de Noël. Les tarifs étaient plus élevés à la carte dans cet établissement. Amis végétariens/vegans passez votre chemin !IMG_3928
  • Via Via: une auberge pour backpackers ayant un bar assez grand et proposant des petits plats (finger food). L’ambiance est assez bonne, tous les volontaires de la ville s’y retrouvent le soir et de nombreuses soirées y sont organisées.
  • Bar El Mariador – Terraza: bar avec une belle vue sur la ville proche de Parque Central.
  • Pitaya: de très bons smoothies & smoothies bowls à deux pas de Parque Central. Une autre adresse jus & smoothie, que nous n’avons pas testé, « Siembras y Cosechas« .IMG_E3897
  • Lazy Bones Hostal: Auberge où nous avons séjourné située dans une ancienne et grande maison coloniale dans le centre-ville. Il est possible de petit-déjeuner sur place au bord de la piscine. Comptez $9/nuit en dortoir, $21 la chambre double privée.IMG_3685IMG_3687IMG_E3697

Infos pratiques:

Pour les voyageurs au budget serré et/ou ceux qui arriveraient de jours, vous avez la possibilité de prendre les Chicken Bus. Cela prend plus de temps pour se déplacer en revanche ils sont vraiment très peu cher: comptez $2 pour faire le trajet Managua-Leon.

Voici les tarifs que nous avons payés en taxi/shuttle:

  • $30 Managua-Leon (de nuit),
  • $12 Leon-Granada,
  • $20 TreeHouse-San Jorge Port,
  • $10 shuttle sur Ometepe depuis le port de Matagalpa,
  • $30 San Jorge-Popoyo.
  • $80 Popoyo-Managua (la nuit du nouvel an).

Pour ceux que ca intéressent, voici les contacts des chauffeurs de taxi qui nous ont conduit à travers le Nica. Nous les recommandons car ils étaient vraiment pro, à l’heure et très sympa. Très pratique, vous pouvez tous les contacter par texto ou via Whatsapp !

  • Pour le trajet Managua Airport-Granada nous avions réservé un shuttle via ce site: http://www.ridewithless.com/
  • Pour le trajet Léon-Granada: nous avions également réservé un shuttle via Marvelous travel
  • Freddy nous a emmené de la Treehouse au port de San Jorge: +505 8636 9889
  • Juan Antonio nous a emmené de San Jorge à Popoyo: +505 5842 4878
  • Tasmil Transport (dans la région de Popoyo): nous avons utilisé cette compagnie pour faire notre trajet de retour à l’aéroport la nuit du nouvel an.6a56736d-3e91-4c2d-b832-0f2b381b5240

Voilà pour nos trois jours à Leon!

Rdv au prochain article pour la suite de notre périple au Nicaragua dans la région de Granada !

++

Imane

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s